C'est une tradition découverte avec joie ici... Bien que français, Saint Martin est très fêté en Allemagne !

A la tombée de la nuit, la veille du 11 novembre - fête de saint Matin- une procession aux flambeaux/ lanternes est organisée dans de nombreux villes et villages.

Quelques jours avant cette fête, les enfants fabriquent dans les écoles et jardin d'enfants un lampion et apprennent des chants de la Saint Martin. 

Parents, enfants, grands-parents....sont invités à se regrouper à la nuit tombée pour écouter l'histoire de Saint Martin partageant son manteau.  Un homme/femme juché sur un cheval, portant un casque romain et un manteau rouge fait office de "Saint Martin".  Ce "cavalier romain" chevauche en tête de la procession et  invite les enfants à le suivre en portant leurs lampions et en chantant " Lanterne, lanterne " ou "Sankt Martin". Un orchestre accompagne la procession à travers les rues du village.

La procession se termine autour d'un grand feu ! Et chacun est invité à partager un verre de vin chaud ou un chocolat et à manger un Weckmann (petit pain brioché en forme de bonhomme).  L'argent récolté est destiné à une oeuvre en faveur des plus démunis. Il n'y a pas forcément besoin d'être chrétien pour participer...

Martin fût en garnison à Trèves (actuellement à la frontière entre le Luxembourg et l'Allemagne) et c'est dans cette région qu'il aurait rencontré ce pauvre hère auquel il fit don de la moitié de son manteau. Cela explique l'importance de la Saint Martin en Allemagne. Il est vrai que les français fêtent eux tout autre chose ce même jour...

J'aime particulièrement cette ambiance créée par le froid, l'obscurité, ces chants, ces lampions, ce grand feu, cette procession.... Il semble que Saint Martin soit aussi l'une des fêtes les plus appréciées par les enfants allemands ! Aurais-je un peu l'âme d'une fant allemand ?   

L'année dernière, courageusement, avec mes deux bambins agés de 2 ans et de 3 mois, j'avais essayé de suivre la procession.... entre une mini- minette dont la lanterne était trop difficile à porter seule, le chemin un peu trop long à parcourir, le froid, l'humidité,  mon  nouveau-né affamé, je n'avais pas gardé un très bon souvenir... En plus, n'étant pas une mêre allemande, je n'avais emporté ni couverture chaude, ni combinaison de ski, ni équipé mes enfants de chaussures à semelles isolantes, de bonnet à pompom fluo pour les repérer dans le noir...

Cette année, impossible d'y échapper, le RDV ayant lieu sous nos fenêtres... Misss B très fière de sa lanterne faite de ses petites mains habiles ne voulait en aucun cas manquer la procession  !

Voici en images la procession d'hier dans notre village !

blog_2009_2