Depuis quelques jours, nous voilà de retour... Valises à vider, jeux et jouets de Noël à installer et à découvrir, cartes de voeux à envoyer, relancer la maison.... Il me semble qu'à chaque retour de vacance, il me faut 3 ou 4 jours pour reprendre le rythme, épuiser le tas de linge sale, le tas de paperasse administrative, les emails.....

Enfin, je prends le temps de souhaiter une douce et sainte année ! Une année qui démarre dans l'ambiance toute particulière de la neige : luge et ski de fond au programme, une façon agréable de prolonger les vacances tout en reprenant le quotidien !

Mais qui dit janvier et bonne année, dit bonne résolution.... Ce mot résonne, plein de promesses nombreuses et variées... qui me semblent bien vite abandonnées.... Le naturel revient toujours au galop.... Comment réussir à tenir plus de quelques heures ou quelques jours quand nous souhaitons à la fois, maigrir, prendre du temps pour soi, changer de job, profiter plus des enfants, arrêter de se ronger les ongles, anticiper la course du soir, prendre du temps pour les amis, voyager, .......j'en passe et des meilleurs.....

Bref, j'en suis à me demander si ma bonne résolution serait de ne pas en prendre  ! Ou alors d'arrêter de me mettre la pression pour être une une parfaite épouse,super maman, une amie formidable, une soeur et belle soeur, belle-fille non moins formidable, une cuisinière hors pair et j'en passe ....

Mais d'où vient cette drôle de coutume que nous essayons de suivre et nous appliquons à bien vite mettre de côté ?

Voici ce que j'ai trouvé sur le net... un peu maigre .....

"Les Babyloniens seraient les premiers à avoir eu l'idée de profiter de la nouvelle année pour tenter de devenir une meilleure personne, soit près de deux siècles avant notre ère. La nouvelle année commençait alors à la nouvelle lune, qui suit le solstice de printemps. Si aujourd'hui les résolutions les plus populaires sont de maigrir, d'arrêter de fumer ou de faire du sport, les Babyloniens eux s'efforçaient de rendre le matériel agricole emprunté. Les origines de la coutume sont également religieuses: les juifs, par exemple, commencent leur nouvelle année, Roch Hachana, par 10 jours de pénitence où ils sont tenus de pardonner et de demander pardon pour les actes peu glorieux commis l'année précédente."

Mais, vous,  en ces premiers jours de janvier, quelles sont les résolutions que vous ne tiendrez jamais, jamais, jamais.... je vous mets au défi d'en trouver 10 et je tague, toi, toi et toi pour cela !